Acai berry : l’ antioxydant contre les cellules cancéreuses

On savait déjà que l’antioxydant acai berry est efficace pour maigrir rapidement, améliorer l’état physique et pour faire chuter l’hypertension artérielle naturellement.

Mais comme l’a écrit le Dr perricone, la baie d’acai est un « superfood » (un super aliment).

Les propriétés antioxydantes de ce petit fruit sont tellement puissantes et intéressantes que de nombreux scientifiques se sont lancés à la recherche de nouvelles applications phytothérapiques.

Une étude de l’Université de Floride est venue renforcer cette popularité grandissante du complément alimentaire brésilien acai berry. Elle s’attache à découvrir et vérifier tous les bienfaits de l’acai berry.

Dans cette étude, 6 échantillons de baies d’açai ont été fabriqués à partir de la pulpe du fruit. Ces six tubes à essais ont ensuite été dosés différemment pour obtenir sept concentrations.

Au total l’étude a porté sur 42 tests d’acai berry.

Dans 28 tests sur 42, les extraits ont tué un grand nombre de cellules cancéreuses lorsqu’il est appliqué pendant 24 heures ou plus. De 35 à 86 % des cellules cancéreuses ont été détruites, selon l’échantillon et la concentration utilisés.

Selon Stephen Talcott, l’étude a montré que des extraits de baies d’acai déclenchent une réponse d’autodestruction (apoptose) des cellules de la leucémie dans une proportion maximale de 86 %.

L’antioxydant acai berry peut-il soigner les cellules cancéreuses ?

Le Dr Talcott a toutefois mis en garde contre l’excès d’interprétation des résultats obtenus par cet antioxydant . En effet, ces tests ont été effectués sur des cultures de cellules cancéreuses (in vitro) et non sur des sujets humains (in vivo).

Les résultats à l’échelle humaine pouvant être sensiblement différents pour des tas de raisons.

Pourtant, ces résultats sont encourageants. Aux États-Unis ,depuis quelques années, cette baie brésilienne est devenue un produit très populaire pour vaincre l’obésité ou pour nettoyer son corps des toxines.

De nombreuses entreprises ont flairé le filon et aujourd’hui de nombreuses marques se sont lancées dans la création de produits à base d’acai berry (compléments alimentaires, boissons, cosmétiques, etc.).

Bien que, les baies d’açai soient considérés comme un fruit parmi les plus riches en antioxydants, d’autres fruits riches en antioxydants ont été capables de tuer des cellules cancéreuses dans des études similaires.

Les antioxydants sont des substances qui protégent les cellules contre les dommages causés par des molécules instables appelées radicaux libres. On suspecte que les radicaux libres sont la cause de nombreux cancers et du vieillissement prématuré des cellules.

Les radicaux libres viennnent oxyder des cellules saines en s’attaquant à la composition des cellules (ADN, lipides et protéines)

Beaucoup de scientifiques pensent qu’une quantité suffisante d’antioxydants permet de court-circuiter ce processus en stabilisant les radicaux libres. L’action des antioxydants peut arrêter les dommages causés aux cellules saines.

Les experts sont divisés sur l’efficacité des antioxydants contre les cellules cancéreuses in vivo. Non seulement, la réaction in vivo et in vitro peut être très dissemblable mais il faut également prendre en compte plusieurs facteurs (âge, alcool, tabac, …)

De nombreuses vertus supposées ont été attribuées au fruit acai. Ce qu’on sait avec certitude c’est qu’il fait partie des antioxydants et a une action detox des cellules en «balayant» les toxines véhiculées par notre système sanguin.

L’acai berry est considéré comme un fruit magique par les Indiens de la forêt tropicale brésilienne. Cela fait partie intégrante de leur culture qui voue un culte à la nature et à ses bienfaits pour l’homme.

L’acai qui pousse sur des palmiers sert :

– dans l’alimentation
– pour bâtir des maisons de chaume
– pour soigner la diarrhée, la jaunisse, la fièvre

Devant tant d’usages, il est difficile de ne pas comprendre pourquoi ce fruit a tellement d’importance dans leur culture.

L’Université de Floride grâce à cette étude a permis de réaliser une première étape de vérification entre tout ce que l’acai berry est censé soigner et ce qu’il traite effectivement.

Par exemple, actuellement aucune étude scientifique n’a établi que l’acai guérissait la fièvre, la diarrhée ou la jaunisse même si certaines tribus d’Amazonie en sont farouchement convaincues.

Comme le soulignait le Dr Talcott « Beaucoup d’hypothèses sont avancées, mais la plupart d’entre elles n’ont pas été testées scientifiquement. » « Nous commençons tout juste à comprendre la complexité de la baie d’açai et ses effets bénéfiques sur la santé. »


Leave a Reply


Wordpress SEO Plugin by SEOPressor